Home Le Saviez-vous? L’île Maurice, cadre idéal pour un enseignement d’excellence

L’île Maurice, cadre idéal pour un enseignement d’excellence

par Pamela Marie

La scolarité des enfants est une question centrale pour toute famille qui fait le choix de s’expatrier. L’île Maurice apparaît comme une option très séduisante grâce à une offre d’enseignement d’excellence correspondant aux standards internationaux.

Connue pour l’excellence de son système éducatif public et privé, l’île Maurice est un hub en devenir dans le domaine en Afrique. Au-delà de l’enseignement, c’est aussi un environnement propice pour un enrichissement culturel dans un cadre tropical relaxant et paisible.

De la maternelle à l’université, les établissements du pays offrent tout un éventail d’options. Pour le secondaire plus particulièrement, les parents trouveront des programmes d’études reconnus internationalement, du baccalauréat français classique au baccalauréat international, en passant par les examens de l’University of Cambridge Local Examinations Syndicate. Quel que soit le choix de langue ou de programme d’études, c’est un passeport assuré pour l’avenir des enfants !

Un large éventail d’établissements secondaires

Ceux qui souhaitent que leur progéniture continue sa scolarité dans le système français ont le choix entre le Collège Pierre Poivre à  Moka et l’École du Nord à Mapou, qui proposent des classes jusqu’à la 3e. Le Lycée La Bourdonnais, à Curepipe et le Lycée des Mascareignes, à Moka, accueillent quant à eux des élèves jusqu’en terminale. Vos enfants n’auront aucune difficulté à s’intégrer, car le programme de ces établissements relevant de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) est le même que dans tous les lycées de France.

Pour ceux qui privilégient un enseignement en anglais, Le Bocage International School, à Moka, est un membre agréé du Council of International Schools. Fondé il y a une trentaine d’années, cet établissement privé est accrédité par l’Organisation du Baccalauréat International (anglais et bilingue) et le Cambridge International General Certificate of Secondary Education (IGCSE). Idem pour le Northfields International High School, autre collège privé situé à Mapou, dans le nord de l’île. Dans l’ouest, la Westcoast International Secondary School, établissement privé qui a ouvert ses portes en 2014, prépare également ses élèves aux examens de l’IGCSE. En outre, tous les collèges publics du pays offrent un programme menant au Cambridge Higher School Certificate (HSC).

Ecoles d'excellences à Maurice

Des résultats probants

Les résultats de l’année dernière parlent d’eux-mêmes. À titre d’exemple, dans le privé, Le Bocage International School affiche un taux de réussite de 91 % au Baccalauréat International et de 94 % aux examens de l’IGCSE. Le Lycée La Bourdonnais a, quant à lui, enregistré un taux de réussite global de 99,3 % pour le baccalauréat.

Ces établissements doivent leur succès académique à un personnel enseignant formé et qualifié, ainsi qu’à un encadrement pédagogique de qualité. Un accompagnement spécialisé est également proposé aux élèves qui éprouvent des difficultés dans leur scolarité. Ces écoles disposent aussi d’équipements et de matériels pédagogiques nécessaires pour un enseignement de niveau international. Salles de classe, laboratoires scientifiques, salles informatiques, classes d’art et de musique, ainsi que bibliothèques favorisent l’apprentissage et la réussite des élèves.

Épanouissement complet et harmonieux

Et pour un épanouissement plus complet et harmonieux de chaque personnalité, diverses activités périscolaires sont disponibles. Sport, musique et activités culturelles, entre autres, sont au programme. Beaucoup de ces établissements, à l’instar de la Westcoast International Secondary School, attachent également une importance particulière à l’acquisition de certaines valeurs qui permettront à leurs élèves, non seulement de réussir dans leur études, mais également de se développer comme des citoyens responsables, autonomes et libres de pensée.

Un système éducatif performant et des diplômes reconnus internationalement permettent, après le cycle secondaire, d’envisager des études supérieures dans les meilleures universités du pays – dont le Charles Telfair Institute, à Moka, affilié à l’université australienne de Curtin – et du monde !

Articles similaires

Leave a Comment

WordPress Ads