Home Investissement Maurice prépare l’après-COVID-19

Maurice prépare l’après-COVID-19

by Benedicte de Comarmond

Alors que le nombre de cas recensés dans le monde a dépassé la barre des 4 millions, Maurice est l’un des rares pays à avoir su riposter promptement à la pandémie du coronavirus.

covid19, mauritius at dawn, albion lighthouse, albion mauritius

Toute une panoplie de mesures de prévention et de préparation ont été mises en place à Maurice avant même l’apparition du COVID-19. Après la confirmation des premiers cas un confinement national a été mis en place le 20 mars 2020 pour endiguer cette crise sanitaire très sérieuse et sans précédent. Depuis cette date, le confinement a été prolongé à trois reprises pour limiter la propagation du virus et éviter le risque d’une seconde vague de contagion.

Plus aucun cas actif

À ce jour, notre petite île s’est montrée plus réactive et efficace en matière de lutte contre la propagation de cette menace pour la santé publique que de nombreux pays plus avancés. Grâce aux mesures rigoureuses appliquées, aucune nouvelle infection n’a été signalée depuis le 27 avril et Maurice ne compte plus aucun cas actif de COVID-19.

Au total, 332 cas positifs ont été enregistrés, ce qui signifie que le virus a touché moins de 0,03 % de la population. Un total de 322 patients ont été traités avec succès, soit un taux de guérison d’environ 97 %.

Il est encore plus encourageant de noter que nous figurons dans le Top 20 mondial concernant les tests de dépistage par habitant, selon le site web Worldometers. Par ailleurs, EndCoronavirus, un groupe de plus de 4 000 volontaires, y compris des scientifiques, experts et autres particuliers, place Maurice parmi la trentaine de pays qui comptent les meilleurs résultats dans la lutte contre le coronavirus.

Reprise graduelle des activités économiques

pont bagatelle, pros and cons of retiring

Grâce à de tels résultats, la levée des mesures de confinement a été annoncée pour le 1er juin, avec un assouplissement des restrictions à partir du 15 mai. « Nous avons hâte de voir redémarrer l’économie nationale le 1er juin et nous prévoyons qu’à cette date, Maurice sera un pays sans COVID, ce qui est de bon augure pour réputation internationale », soutient Hector Espitalier-Noël, CEO du conglomérat mauricien ENL, dans un article publié par le quotidien local Le Mauricien.

La reprise des activités économiques à Maurice s’effectuera par étapes afin d’éviter toute nouvelle propagation du virus. Par mesure de précaution, des consignes sanitaires strictes seront appliquées. Un laissez-passer (Work Access Permit – WAP) sera également délivré aux employés qui doivent se rendre au travail. Les demandes seront traitées et approuvées rapidement pour l’obtention d’une telle autorisation dans les 24 heures.

Solidarité et détermination commune

Working in Mauritius

Afin de minimiser les risques en ces temps difficiles, Business Mauritius mettra en œuvre un protocole relatif aux conditions de travail dans le secteur privé après la levée du confinement, déjà approuvé par le gouvernement. Quant au secteur public, une circulaire complète a été publiée à l’intention de tous les ministères et départements.

L’introduction de nouvelles lois est également envisagée pour renforcer la réponse aux maladies infectieuses. La capacité de test a augmenté et cinq centres sont en cours d’aménagement dans les hôpitaux régionaux pour les patients du COVID-19.

La santé publique reste une priorité absolue dans le cadre de la lutte contre ce virus. La route vers la reprise économique sera semée d’embûches. Toutefois, le peuple mauricien s’est montré solidaire ces dernières semaines dans le combat contre le COVID-19 et nous sommes convaincus que notre détermination commune nous aidera à traverser cette période difficile.

Was this page helpful?

Related Articles

Leave a Comment